Bruxelles

Aujourd'hui
  • 23° 15°
  • 11%
  • OSO 14km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Deux cents personnes commémorent le génocide arménien à Jette

Environ 200 personnes se sont rassemblées dimanche après-midi à Jette en mémoire des centaines de milliers de victimes araméennes, grecques pontiques et arméniennes du génocide perpétré par l'Empire ottoman en 1915. La cérémonie a eu lieu à l'endroit où une plaque avait été inaugurée en 2015, pour le 100e anniversaire du massacre.

"Il est vital de continuer à commémorer ce génocide", estime Luc Atas de la fédération des Araméens de Belgique. "Nos jeunes doivent être conscients de ce qui est arrivé à leurs parents et grand-parents. Ce drame fait partie de notre identité nationale, au même titre que notre croyance, notre langue et notre culture. Nous ne pouvons pas oublier, d'autant moins au moment où des Araméens sont à nouveau menacés au Moyen-Orient. En Irak et en Syrie, notre peuple subit un nouveau génocide."

La reconnaissance du génocide par la Turquie fait également partie des préoccupations principales des manifestants. "Les Turcs d'aujourd'hui n'ont aucune responsabilité, mais cela honorerait la Turquie de reconnaître le rôle de l'Empire ottoman dans le génocide", poursuit M. Atas.

Les Araméens de Belgique déplorent aussi que le parlement belge n'ait toujours pas reconnu le génocide en tant que tel. "Un vote en ce sens avait échoué en 2015, principalement à cause de la pression exercée par la Turquie", a rappelé le député cdH Georges Dallemagne. "Je continuerai néanmoins à me battre pour cette reconnaissance", a-t-il affirmé.
Cet article me rend ...
  • 0
  • 8
  • 4
  • 0
  • 3