Bruxelles

Aujourd'hui
  • 22° 15°
  • 36%
  • SO 17km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

"Parlons jeunes, parlons clichés", un nouvel outil pédagogique pour les démonter

"A Uccle, il n'y a que des riches. A Molenbeek, il n'y a que des terroristes". Pour sa sixième édition, le projet "Parlons Jeunes" mis en oeuvre par le Délégué Général aux Droits de l'Enfant (DGDE) Bernard De Vos s'est intéressé aux clichés. Pendant trois stages d'une semaine, une cinquantaine de jeunes de 15 à 25 ans issus de divers quartiers bruxellois ont pu partir à la découverte de la capitale et de sa diversité, interrogeant les préjugés véhiculés au quotidien. Ils ont produit une trentaine de vidéos, reportages audio et articles publiés sur le site internet www.parlonjeunes.be.

Sur le site, une carte interactive de la Région bruxelloise amène l'internaute à s'interroger sur des thématiques sujettes à clichés comme la migration, l'orientation sexuelle ou encore le handicap et la santé mentale. Des reportages réalisés par les jeunes participants au projet développent la thématique. Ainsi, on peut voir le jeune Zakaria visiter le quartier gay de la capitale et interroger Oliviero, membre de l'association Rainbow House. Il aura également l'occasion d'interviewer quatre jeunes séjournant au CThA (Centre Thérapeutique pour Adolescents) des cliniques universitaires Saint-Luc. A chaque fois, la force de la rencontre prend le pas sur le cliché.

"Nous avons voulu développer le concept de la carte mentale", a confié David Lallemand, porte-parole du DGDE. "C'était un véritable safari urbain."

"L'objectif est de déconstruire les graines qui sèment la discorde dans la capitale, à savoir le racisme ainsi que le repli identitaire et communautaire. Nous avons voulu passer à travers les frontières mentales et physiques", a indiqué Bernard De Vos.

La plate-forme sera encore enrichie dans les prochaines semaines. Un dossier pédagogique accompagne les reportages afin de susciter le débat dans les écoles et le monde associatif.

Le projet, financé par la Cocof, a reçu le soutien de la RTBF et de RTL. Certains reportages seront diffusés sur Vivacité et Bel RTL.
Cet article me rend ...
  • 2
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0