Bruxelles

Aujourd'hui
  • 14°
  • 5%
  • E 3km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Record d'audience attendu pour les sites belges au soir du premier tour

Les sites d'information belges francophones sont en passe d'enregistrer une audience record dimanche soir à l'approche de la diffusion des premières projections du premier tour de l'élection présidentielle française. Alors que leurs homologues français sont légalement contraints de ne publier aucun résultat avant 20h, les internautes français se ruent sur les sites belges et suisses pour obtenir les premières tendances.

Lors du premier tour de l'élection présidentielle de 2012, le site de la RTBF avait enregistré 1,6 million de visiteurs uniques. Ceux du Soir et de La Libre Belgique avaient pour leur part été fréquentés par respectivement 1,4 million et 600.000 visiteurs uniques.

Dimanche, ces records devraient être battus tant l'intérêt pour le scrutin est exacerbé par l'incertitude qui le couvre. "En 2012, la question était de savoir qui de Hollande ou Sarkozy serait premier", résume Dorian de Meeûs, rédacteur en chef de LaLibre.be. L'issue du vote de dimanche est beaucoup plus ouverte, avec au moins quatre candidats en mesure de se qualifier pour le second tour selon les sondages, d'où un regain d'intérêt. "On pourrait avoir jusqu'à 90% de visiteurs français", estime Yves Thiran, chef de rédaction de rtbf.be/info. "Ce sera une journée pas comme les autres", concède-t-il.

Même s'ils se refusent à formuler un pronostic quant à l'audience, les responsables des sites indiquent que leurs plateformes ont été testées afin de pouvoir accueillir les nombreuses requêtes attendues dimanche. "Nous n'avions pas anticipé un tel afflux en 2012 et nos serveurs avaient été débordés. Nos infrastructures ont dès lors été ajustées", explique M. Thiran.

"Des tests de charge ont été effectués ces dernières semaines, le site doit rester accessible toute la journée et la soirée", indique Gil Durand, chef info du soir.be.

La loi française interdit de diffuser des résultats avant 20h, mais les médias belges ne sont pas tenus de respecter cette échéance. "Certains confrères français s'en sont plaints il y a cinq ans, estimant qu'il s'agit de concurrence déloyale, mais les critiques visaient surtout la législation française obsolète", pointe Dorian de Meeûs.

Il semble en revanche que les autorités françaises n'ont jamais contacté les médias belges quant à cette violation du code électoral français.

Etant donné que les bureaux de vote resteront ouverts plus longtemps cette année et que les résultats devraient être serrés, les premières projections diffusées par les sites belges pourraient intervenir plus tard qu'en 2012. Dorian de Meeûs prévoit ainsi que les premières estimations ne pourraient tomber que vers 19h45, quelques minutes seulement avant la fin de l'obligation légale.

Cet article me rend ...

  • 1
  • 3
  • 0
  • 0
  • 0

A lire également

Plus de news

Dossiers

Plus de dossiers