Bruxelles

Aujourd'hui
  • 100%
  • SO 28km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Ces véhicules particuliers de chefs d'État

Les empereurs, rois et présidents disposent parfois de véhicules particuliers lors des visites protocolaires ou lors de leur investiture, voire de leur mariage. Petit tour de quelques limousines et autres réservées aux chefs d'État.

Ces véhicules particuliers de chefs d'État

Emmanuel Macron a respecté la tradition en choisissant un modèle français pour son investiture. Il a toutefois innové. Il est le premier, dans l'Hexagone, à opter pour un SUV. De plus, il a choisi la DS 7 Crossback, qui sera commercialisée en 2018. Le voilà porte-drapeau de PSA.

Cadillac One : Barack Obama & Donald Trump

Cadillac One : Barack Obama & Donald Trump

Un Président américain ne se déplace jamais comme le simple quidam sur mer, sur terre et dans les airs. Depuis Barack Obama, en 2009, le locataire du bureau ovale dispose d'une Cadillac blindée. La Cadillac One, aussi appelée « The Beast », est propulsée par un moteur Diesel de 6.6 l. Étant donné son blindage et ses plus de 7 tonnes, l'engin consomme près de 34 l aux 100 km. Toutefois, il ne peut pas dépasser les 96 km/h (60 mph).

Hyundai Santa Fe : François Ier

Hyundai Santa Fe : François Ier

Le Pape dispose d'une papamobile pour rencontrer ses fidèles à Rome et lors de ses voyages apostoliques. Le modèle varie mais il a toujours la plaque SCV 1. Après la tentative d'attentat de Jean-Paul II en 1981, la papamobile fut protégée par une bulle blindée. Mais François Ier a décidé de l'abandonner. Il a, depuis, jeté son dévolu sur une Hyundai Santa Fe Découverte. Son prédécesseur, Benoît XVI, avait préféré des Mercedes Classe M avec la fameuse bulle.

Bentley State Limousine : Elisabeth II

Bentley State Limousine : Elisabeth II

Cette Bentley royale n'existe qu'en 2 exemplaires. La State Limousine, construite en 2002, est utilisée par la Reine d'Angleterre. Et malgré son blindage, elle est capable de rouler à 209 km/h. Son V8 6.75 de 408 ch et 835 Nm n'a donc aucun mal à entraîner les 4 tonnes du carrosse d'Elisabeth II. De plus, sa boîte a été adaptée pour mieux rouler au pas. La State Limousine est une Arnage plus longue, plus haute et plus large. Ses pneus sont renforcés au Kevlar.

Toyota Century Royal : Akihito

Toyota Century Royal : Akihito

Privilège impérial, la Toyota Century Royal dispose d'un V12 5.0 l de 280 ch et embarque 8 sièges. C'est une voiture de 6,15 m de long construite sur commande pour l'Empereur Akihito. Comme son nom l'indique, le modèle de base est la Century. La Royal se caractérise aussi par son chrysanthème doré à 16 pétales, en référence au Trône du Chrysanthème. Avant la Toyota, l'Empereur utilisait une Nissan Prince Royal qui a tenu 40 ans !

Rolls-Royce Silver Wraith : Reine Margrethe II

Rolls-Royce Silver Wraith : Reine Margrethe II

La Reine Margrethe II du Danemark semble attachée à sa Rolls-Royce Silver Wraith 7 Seater de 1958. Cette limousine à 7 places est une voiture de parade pour la famille royale et ses invités. La belle Anglaise est mue par un 6 cylindres en ligne 4.9 l à double carburateur de 180 ch. Son nom de code LGLW 25 indique que c'est la 25ème voiture de la série. La LGLW 24 se trouve aux Pays-Bas, elle a essentiellement été utilisée par la reine Juliana jusqu'en 1979.

Cadillac Series 62 Convertible : Roi Baudouin

Cadillac Series 62 Convertible : Roi Baudouin

Le jeune Roi Baudouin et Doa Fabiola, Fernanda, Maria de las Victorias, Antonia, Adelaïda de Mora y de Aragon ont eu droit à une Cadillac en guise de carrosse de mariage le 15 décembre 1960. Cette Cadillac Series 62 Convertible, aussi appelée Bubble Top Limousine, datait de 1955. La bulle hard-top permettait de voir le couple royal en cette fin d'automne. Cette voiture a quitté la flotte du Palais en 1970. Sous le capot, on trouvait un V8 de 5 425 cm³ de 210 ch associé à une boîte à 4 rapports.

Mercedes S600 Guard : Vladimir Poutine

Mercedes S600 Guard : Vladimir Poutine

Fin décembre 2016, un Russe mettait en vente l'une des Mercedes-Benz S600 Guard qu'a utilisée Vladimir Poutine. Mais cela va changer cette année 2017 avec des voitures « made in Russia ». En attendant, le Président russe fait confiance au blindage des limousines allemandes étoilées. Le garage officiel possède 11 Mercedes-Benz S600 Pullman. Toutefois, dans le cadre du projet « Kortezh », la flotte va petit à petit se russifier avec ZiL !

Hongqi L5 : Xi Jinping

Hongqi L5 : Xi Jinping

Xi Jinping, le président de la République populaire de Chine, roule avec la voiture la plus chère produite en Chine. Par tradition, elle est fournie par la marque Hongqi (Drapeau rouge). La Hongqi L5, fabriquée en réalité par FAW, est une limousine de plus de 3 tonnes. La L5 dispose d'un V12 6.0 l de 410 ch. Il entraîne les 4 roues via une transmission automatique à 6 rapports. De série, cette Rolls chinoise coûte près de 5 millions de yuans (570 000 €).

Peugeot 607 Paladine : Nicolas Sarkozy

Peugeot 607 Paladine : Nicolas Sarkozy

Pour son investiture en 2007, Nicolas Sarkozy a ressorti un concept de 2000 développé par Heuliez : la Peugeot 607 Paladine. La voiture a remonté les Champs-Élysées avec un nouveau bouclier. En effet, on lui a greffé le visage de la Peugeot 607 commercialisée à l'époque. Ce Landaulet est doté d'un système multimédia et d'un mini-bar. L'ancien maire de Neuilly a aussi utilisé une Citroën C6 et une Renault Vel Satis blindée durant son mandat présidentiel.