Une Volvo de série prête pour la conduite autonome by Uber © BELGA

Volvo Cars et Uber, acteur majeur des services de VTC, présentent aujourd'hui un véhicule de série développé conjointement et capable de rouler sans conducteur, ce qui marque une nouvelle étape dans la collaboration stratégique entre les deux sociétés.


Uber et Volvo Cars, qui ont conclu en 2016 un accord d'ingénierie, ont depuis co-développé plusieurs prototypes visant à accélérer la mise au point des véhicules autonomes des deux entreprises. Le SUV Volvo XC90 présenté ce jour est le premier véhicule de série capable, grâce au système de conduite autonome d'Uber, de rouler de manière entièrement automatisée.

Le XC90 de base est équipé d'un dispositif de sécurité de pointe qui facilite l'installation par Uber de son système de conduite autonome, ouvrant la voie au futur déploiement d'une flotte de VTC Uber autonomes. Ce véhicule de série prêt pour la conduite autonome de Volvo Cars se dote notamment de systèmes de secours pour les fonctions de direction et de freinage ainsi que d'une alimentation de secours par batterie.

En cas de défaillance - pour quelque raison que ce soit - des systèmes primaires, les systèmes de secours sont conçus pour stopper et ranger immédiatement le véhicule.

Associé à la plate-forme véhicule de Volvo, le système de conduite autonome d'Uber pourra certainement, un jour, permettre la circulation sûre et fiable de voitures autonomes en l'absence de "Mission Specialists", les collaborateurs d'Uber spécialement formés pour piloter et superviser le véhicule dans les zones dédiées et compatibles avec la conduite autonome.

Le véhicule de série autonome révélé ce jour est le fruit de l'accord commercial passé en 2016 entre Volvo Cars et Uber, qui prévoit la livraison de dizaines de milliers de véhicules de base prêts pour la conduite autonome au cours des prochaines années.