La Wallonie débloque 1,1 million d'euros pour une offre de mobilité diversifiée © BELGA

Le gouvernement wallon a approuvé jeudi l'octroi d'une subvention de 1,1 million d'euros pour l'année 2019 à la Centrale régionale de Mobilité (CRM) dont la mission est de promouvoir une offre de mobilité diversifiée au sud du pays.


Créée en décembre dernier dans le cadre du programme FAST 2030 développé par l'exécutif régional, cette centrale a notamment pour objectif de mettre en place un numéro d'appel unique et un site internet destinés à répondre aux demandes de mobilité de l'ensemble des personnes vivant en Wallonie ainsi que de coordonner et de valoriser les services de transport locaux alternatifs à la voiture individuelle en complément aux transports publics.

La Centrale régionale de Mobilité travaille également à la coordination des 10 centrales locales supra-communales chargées, entre autres, d'orienter les citoyens à travers les offres de mobilité existantes, de gérer les centrales téléphoniques locales, de promouvoir la mobilité durable auprès de la population et d'apporter aux communes leur expertise en matière de mobilité.

Afin de couvrir l'ensemble du territoire, la Wallonie devrait compter 15 centrales de ce type avant la fin de l'année, a précisé le ministre régional du Transport, Carlo Di Antonio.

"Sur notre territoire, comme dans la plupart des régions industrialisées, la mobilité reste centrée sur la voiture individuelle, dont la part modale s'élève à 83% des kilomètres parcourus. S'il est impératif de repenser notre mobilité, il convient également de développer une offre de qualité et de quantité, notamment dans les zones rurales", a-t-il conclu.