L'agence japonaise d'exploration aérospatiale (JAXA) et Toyota Motor Corporation ont annoncé leur accord de poursuite de développement d'un véhicule d'exploration spatiale.


La Jaxa et Toyota ont en fait convenu d'accélérer leur étude commune en cours sur un véhicule mobile "sous pression" utilisant des technologies de véhicule électrique motorisé par une pile à combustible.

Cet engin disposerait d'une autonomie de plus de plusieurs milliers de kilomètres pour assurer des activités d'exploration humaine sur la surface de la Lune, dans un premier temps.

Les ambitions japonaises vont plus loin et évoquent aussi la possibilité d'évoluer sur Mars. Le président de la JAXA, Hiroshi Yamakawa, a déclaré que le Japon jouera un rôle important dans l'exploration spatiale internationale.

Akio Toyoda, président de Toyota, rappelle que grâce à ses développements en matière de véhicules à hydrogène, mais aussi en matière de transmission 4x4, Toyota dispose des connaissances nécessaires pour relever ce défi.

La réputation des Toyota utilisées dans les régions les plus difficiles de la planète, grâce à l'expertise de la marque dans le domaine des transmissions 4x4, n'est plus à démontrer.

Pour revenir à une dimension plus terre-à-terre, il s'agit aussi d'une belle carte de visite pour continuer à vendre, pour longtemps, des voitures terrestres.