Daimler contribue à la sécurité énergétique © BELGA

Notre approvisionnement en électricité étant de plus en plus vert et la percée de l'auto électrique s'affirmant davantage, le "smartgrid" fait de plus en plus parler d'elle, non seulement en Belgique mais aussi ailleurs. Et les constructeurs automobiles entendent bien jouer un rôle actif et constructif pour ce qui est de la fourniture d'énergie électrique.


Mercedes-Benz Energy, filiale du groupe Daimler, va travailler avec TenneT, un gestionnaire allemand de réseau électrique.

L'objectif est que la filiale de Mercedes offre des solutions pour stabiliser le réseau lorsque la demande de courant électrique est la plus importante et que l'offre d'électricité verte est limitée. De cette manière, un réseau électrique - qui, à l'avenir, sera de plus en plus dépendant des énergies solaire et éolienne - pourra être protégé contre un éventuel risque de black-out.

À l'heure actuelle, il y a suffisamment de fournisseurs d'électricité classiques qui font en sorte que l'offre et la demande de courant électrique soient en équilibre, même en période de pics. À l'avenir, ces centrales électriques devraient toutefois disparaître et les batteries des véhicules électriques pourraient être mises à contribution pour compléter l'offre lorsque la demande est la plus élevée.

Les batteries de ces véhicules sont en mesure de fournir quasi immédiatement une quantité de courant considérable. Lorsque le réseau retrouve à nouveau la stabilité, les batteries du véhicule électrique peuvent être à nouveau rechargées, de façon à ce que le conducteur dispose toujours d'une autonomie suffisante.