Au salon Retromobile à Paris, on constate cette année une évolution importante puisque de nombreux constructeurs présentent leur propre programme "ancêtres".

Le phénomène n'est en soi pas nouveau: la plupart des marques qui se respectent continuent à fournir des pièces détachées pour leurs modèles anciens et classiques. L'étape suivante, qui se développe à présent, consiste à proposer du service et même des programmes de restauration pour ces voitures. Porsche Classic en constitue un bon exemple. Mais aujourd'hui les constructeurs vont plus loin encore en mettant en vente des voitures anciennes à l'état neuf ou totalement restaurées.

Pas plus tard qu'hier, on a par exemple appris que Jaguar allait refabriquer à l'identique des exemplaires de la fameuse Type D des années 50. JLR n'en est du reste pas à son coup d'essai puisqu'il a fait renaître de ses cendres le Land Rover Defender au sein de son programme "Heritage". Cela a donné des idées à d'autres constructeurs, comme le groupe Fiat, qui met en vente des modèles anciens et classiques à Retromobile. Il s'agit d'une série limitée de modèles emblématiques qui ont bénéficié d'une restauration complète dans les règles de l'art, et dans le respect des normes constructeur. Dans le lot, on trouve une Alfa Spider IV de 1991, une Lancia Fulvia Coupé Monte-Carlo de 1973, un Spider Europa Pininfarina de 1981, une Alfa Romeo SZ de 1989 et une Lancia Appia Coupé de 1957.