Un Palestinien a été tué mercredi soir en Cisjordanie, ont annoncé les autorités palestiniennes, et l'armée israélienne a indiqué qu'un soldat avait tiré après que des voitures israéliennes ont été visées par des jets de pierre.


Selon le ministère palestinien de la Santé, Ahmed Manasara, 26 ans, a été tué près d'un point de contrôle proche de Bethléem.
L'armée israélienne a indiqué pour sa part qu'un soldat avait "ouvert le feu après avoir remarqué que des pierres étaient lancées sur des véhicules israéliens".
"L'incident va être examiné", a ajouté l'armée dans un communiqué, sans autres précisions.
L'agence de presse officielle palestinienne, Wafa, a déclaré qu'Ahmed Manasara se trouvait dans une voiture lorsqu'il a été abattu. Elle a ajouté qu'un autre Palestinien qui se trouvait dans la même voiture avait été grièvement blessé.
L'annonce de la mort de Manasara est intervenue le lendemain de la mort de deux Palestiniens tués lors d'affrontements près de Naplouse, également en Cisjordanie.
La tension monte ces derniers jours en Cisjordanie à l'approche des élections législatives israéliennes du 9 avril.
Des attaques palestiniennes ont lieu de manière sporadique contre des soldats israéliens et des habitants des implantations en Cisjordanie, occupée par Israël depuis la guerre des Six jours en 1967.