Puritalia, un petit constructeur italien aux méthodes artisanales haut de gamme, a dévoilé lors du salon de Genève sa Berlinetta, une sportive hybride surpuissante à l'allure vintage.


Sa carrosserie faite en grande partie de fibre de carbone repose sur un châssis mêlant carbone et aluminium. Le long capot avant abrite un V8 5,0 litres à compresseur délivrant 760 ch et 878 Nm de couple reçoit le renfort d'un moteur électrique actionnant les roues arrière.

En tout, la Puritalia atteint les 978 ch et 1248 Nm, de quoi accélérer de 0 à 100 km/h en 2,7 secondes et filer à 335 km/h. Un mode "eMozione" produit un coup de boost électrique pendant 45 secondes. Pour circuler en toute discrétion en ville, un mode 100% électrique lui autorise 20 km d'autonomie "zéro émission".

Il n'existera que 150 Puritalia Berlinetta, chacune sera vendue environ 550.000 euros. Le prix de l'exclusivité avec un grand "E".