Des jeunes ont mis le feu à des dizaines de voitures dans plusieurs villes du sud-ouest de la Suède, durant la nuit de lundi à mardi. Rien qu'à Göteborg, pas moins de 88 véhicules ont été détruits ou sérieusement endommagés, d'après les médias locaux. Plus au nord, à Trollhättan, des voitures ont également été incendiées tandis que des policiers ont été visés par des jets de pierre. A Lysekil et Falkenberg aussi, le feu a été bouté à plusieurs voitures.

Les policiers et les pompiers ont dû intervenir en nombre. "Nous étions mobilisés à environ 20 endroits différents à Göteborg", a relaté Johan Eklund, le coordinateur des services de secours de cette ville de la côte ouest du pays.

Des témoins ont rapporté avoir vu des jeunes masqués et habillés de noir se déplacer de voiture en voiture. A chaque fois, ils brisaient la vitre et jetaient un liquide inflammable dans le véhicule avant d'y mettre le feu.

Les motifs de ces agissements ne sont pas encore clairs. La porte-parole de la police, Ulla Brehm, n'exclut pas qu'il s'agisse d'actes coordonnés. Les auteurs pourraient s'être concertés à l'aide des réseaux sociaux.

Aucun blessé n'a été signalé, d'après Aftonbladet.