La Commission autorise le rachat sous conditions de Monsanto par Bayer © BELGA

La Commission européenne a autorisé mercredi le rachat, sous conditions, du géant chimique américain Monsanto par l'Allemand Bayer.

Cette concentration est subordonnée à la cession d'un vaste ensemble d'activités, destinée à remédier aux chevauchements des activités des parties dans les secteurs des semences, des pesticides et de l'agriculture numérique. "Nous avons autorisé le projet de rachat de Monsanto par Bayer parce que les mesures correctives proposées par les parties, qui dépassent largement les six milliards d'euros, répondent pleinement à nos préoccupations en matière de concurrence", a expliqué la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager. "Nos décisions permettent de garantir que la concurrence et l'innovation resteront effectives sur les marchés des semences, des pesticides et de l'agriculture numérique, même à l'issue de cette concentration."

Bayer, dont le siège social est situé en Allemagne, est une entreprise diversifiée présente dans les secteurs des produits pharmaceutiques, des produits de santé grand public, de l'agriculture (Bayer Crop Science) et de la santé animale. Monsanto est actif dans le domaine agricole et est surtout connu pour être le producteur du Roundup, un herbicide composé de glyphosate, une substance controversée.