Bruxelles

Aujourd'hui
  • 24° 14°
  • 100%
  • SO 18km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Vers une légère reprise du marché des deux roues motorisés

Les immatriculations de motos et scooters neufs ont baissé de 6,2% au premier semestre de 2017 par rapport à la même période de l'an passé. Mais ces chiffres doivent être nuancés.

Après quelques années de croissance, les immatriculations de motos et scooters neufs ont connu une baisse au premier semestre de 2017. C'est ce qui ressort des chiffres de Febiac, la Fédération belgo-luxembourgeoise de l'Automobile et du Cycle. Au cours de cette période, 14.130 motos et scooters neufs ont été immatriculés contre 15.071 au premier semestre 2016, soit une régression de 6,2 %. Une analyse par cylindrée montre toutefois que la catégorie des 251 à 500 cc résiste bien, avec une baisse de 0,2 % à peine. Les autres catégories souffrent par contre davantage. Pour la Febiac, plusieurs facteurs expliquent ce recul. Tout d'abord, cette année a été marquée par l'introduction de la norme Euro 4 pour les motos et scooters. De ce fait, de nombreuses « motos Euro 3 » ont encore été immatriculées l'an passé. Deuxièmement, une nouvelle réglementation européenne applicable aux quads (les quads off-road doivent être immatriculés en tant que véhicules agricoles) est entrée en vigueur en janvier de cette année. Ici aussi, des immatriculations ont été anticipées afin de bénéficier encore de l'ancienne réglementation. Autrement dit, 2016 et 2017 sont des années atypiques. Mais si l'on cumule les chiffres de 2016 et 2017 et que l'on établit une moyenne sur six mois, on arrive à 14.600 immatriculations, soit un nombre toujours plus élevé qu'au cours des six premiers mois de 2015. Le premier semestre de l'année représente toujours les deux-tiers du nombre total annuel d'immatriculations. Sur la base des chiffres actuellement disponibles, la Febiac estime que 2017 s'achèvera sur un total de 21.500 unités immatriculées. Comparé à 2015 et à ses 21.116 immatriculations de motos et scooters, il s'agirait d'une légère progression.
Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0